Richard 3
De : William Shakespeare
Mise en scène : William Mesguich
Avec : William Mesguich
Betty Pelissou
Xavier Clion
Alexandre Bonstein
Nadège Perrier
Madeline Fortumeau
Thibault Pinson
Alain Guillo
Durée : 1h50 (une version d'1h30 est possible)
Possible en représentation scolaire

PROGRAMMATION

Date : 1er au 21 juillet 2024, 21h
Lieu : Théâtre des Gémeaux
Relâche : le 16 juillet
Prochainement : *Du 1er au 21 juillet 2024: Théâtre des Gémeaux, Avignon (84), 21h
*4 février 2025: Castelnau-les-Lez (34) (1 scolaire + 1 tout public)
*6 février 2025: Guéret (23)
*13 février 2025: Meudon (92)
*7 mars 2025: Taverny (95) (1 scolaire + 1 tout public)
*11 mars 2025: Monaco
*18 mars 2025: Boulogne Billancourt (92)
*8 avril 2025: Courbevoie (92)
*16 mai 2025: Ambérieux en Bugey (01)
*23 mai 2025: La Garenne-Colombes (92)

Résumé :

Richard III fait incontestablement partie de la galaxie des monuments de la tragédie.
Comme dans Otello ou Macbeth, l’hubris règne du haut de sa stature impressionnante et charrie les corps et les consciences dans un débordement sanguinaire implacable.
Le désir de vengeance, la soif de pouvoir, la volonté irrépressible d’éliminer ceux qui s’opposent, le rapport intime au destin, les augures magnifiés par des apparitions fantomatiques, la hantise de la trahison, la violence du châtiment composent ce maelström de poésie et de fureur.
Nous avons devant les yeux une fresque titanesque, terreur qui aboie son fiel et glisse dans un lit de souffrance et d’effroi.
Le monde de Richard est en sursis. C’est un monde agonisant qui ne peut plus cacher sa désespérance. La tristesse le dispute à la sidération, l’épouvante chemine avec le remords. Le fatum s’est abattu dans les contrées du Yorkshire et agite le spectre de l’anéantissement. L’inévitable chute des princes et des rois illustre la vanité du pouvoir des hommes et la toute- puissance d’une force supérieure qui écrase, broie les cœurs et empêche la bonté d’éclore des consciences par trop barbares.
Richard III est baroque, effervescent, poétique et cruel. C’est un concentré d’apocalypse qui se déroule sous nos yeux et qui rappelle tragiquement les agissements de tous les extrémistes assoiffés de pouvoir.
Richard III ébranle les consciences, nous fait nous reconnaître meilleurs face à la monstruosité. Miroir de nos pulsions contenus, glissement dans les affres de notre effroi, Richard III est une fresque dantesque, un récif qui réfléchit le monde majestueusement.

William Mesguich, metteur en scène

Galerie photos

Teaser