Ma Grammaire fait du vélo
De : François Mougenot
Mise en scène : Caroline Darnay
Avec : François Mougenot
Durée : 1h10

PROGRAMMATION

Date :
Lieu :
Relâche :
Prochainement :

Résumé :

Il entre, pose sa valise sur une table et déjà, le public sourit. Son explication du fonctionnement des pronoms personnels fait rire aux éclats, ses exemples de concordance des temps rendent hilare, tout ce qui nous rebutait le plus à l’école quand nous étions petits devient sujet de joie. Il ne critique pas, ne dénonce pas, ne déplore pas ; il observe et s’en amuse. Et nous en rions avec lui.
Et nous nous apercevons plus tard qu’il nous a tendu un miroir bienveillant dans le quel se reflètent notre société, nos habitudes, nos travers et toute notre histoire depuis l’Antiquité Grecque jusqu’aux derniers tweets qui font le buzz.
François Mougenot est un gentleman vobulateur qui vous dépouille, sans douleur de vos tournures de phrases, un Phileas Fogg qui fait le tour de la langue française en chantant sur son vélocipède. Il est toujours délicat, toujours bien élevé ; il ne met pas ses tripes sur la scène, il ne crie ni ne se roule par terre. Ce qu’il fait est bien plus difficile : il nous parle. On a pu comparer sa verve à celle de Raymond Devos, sa dégaine à celle de Jacques Tati et ses chansons à celles des frères Jacques mais il reste unique, intarissable, indescriptible et incomparable.
Face à un artiste aussi original, le devoir d’un metteur en scène est de le soutenir ; de l’encadrer afin qu’il puisse exécuter ses tours avec toute la virtuosité dont il est capable et surtout, de lui donner les moyens de s’adresser directement à vous. Il vous suffira de vous asseoir, de vous détendre et de vous laisser faire.

Galerie photos

Teaser